English | French | Spanish | Deutch

HISTORIQUE DU PNLP

Historique

Le Programme National de Lutte contre le Paludisme (PNLP) totalise vingt-trois ans années d’existence en novembre de cette année. Considéré comme l’outil technique du gouvernement en charge de lutte contre la malaria, le PNLP traîne une longue histoire. En effet, le archives renseignent que l’organisation de la lutte contre paludisme en RDC a évolué d’abord comme un Projet du Ministère de la Santé Publique « MSP » sous le nom de « Projet de Lutte Anti Paludique » (PLAP).

Cette période va de 1977 à 1982. Plus tard, le PLAP fut rattaché au Programme Elargi de Vaccination et de lutte contre les Maladies Transmissibles de l’Enfance (PEV/LMTE) auprès duquel il a fonctionné comme un service chargé de la LAP pendant six années, soit de 1982 à 1998. C’est finalement, en novembre 1998, que le service LAP a été élevé au niveau PNLP, cette élévation ayant été matérialisée par la signature, trois mois auparavant, de l’Arrêté n°1250/CAB/ MIN/SP/008/1998 du 22 juillet 1998 du ministre Jean-Baptiste Sondji. Aujourd’hui, la politique de lutte contre la malaria du PNLP s’inscrit dans l’initiative « Faire Reculer le Paludisme » (FRP) et consiste en la réduction des souffrances et de la pauvreté causées par cette endémie à la population. Cette politique se focalise sur des axes stratégiques de base que sont la prévention, la prise en charge des cas, la détection des épidémies et la riposte ainsi que des axes d’appui tels que le suivi et la coordination, le partenariat…

Le Logo

Le logo du PNLP est mixte. Il est constitué de deux cercles contenant le nom de notre pays et celui du Ministère de la Santé. Au centre se trouve le sigle du Programme couché sur un moustique, particulièrement l’anophèle femelle dont la piqûre transmet la malaria. L’explication est simple : la symbolique de deux cercles est souvent utilisée pour figurer le soleil et la lune et traduit, par conséquent, l’effort humain à aller vers une certaine transcendance de la réalité. Ici, les deux cercles symbolisent donc la magie de la science en vue de contrôler, d’éliminer et de vaincre le moustique, donc la malaria. C’est pour cela que le PNLP est au dessus de l’anophèle pour l’écraser.